Téléphone 06 40 21 58 73
Interventions 7/7 jours
Blattes, cafards... Puce Guêpes, frelons Moustique Mouches Fourmi Pigeon Souris Rats
Retour accueil Désinsectisation Dératisation Dépigeonnage
Traitement des bois et charpentes Anti-mousse Autres prestations
Nous contacter

Le saviez-vous ?
La destruction des nids doit etre effectuee a la tombee de la nuit...
puce En savoir plus
Boutique en ligne
Vente de produits et matériels professionnels pour la lutte contre les nuisibles
puce Prochainement !
Commerces, entreprises...
Vos obligations légales

Vos obligations légales

puce Téléchargez le document
Particuliers
Notre plaquette d'informations

Notre plaquette d'informations

puce Téléchargez le document
 

Pour recevoir la lettre d'informations, saisissez votre adresse email :

 LE RAT

 

Danger LE RAT CONSTITUE UN DANGER PERMANENT POUR L’HOMME.

IL VÉHICULE DES MALADIES TRÈS GRAVES :
Tuberculose, rage, teigne, toxoplasmose, gale, leptospirose, peste…. Certaines peuvent entrainer la mort.

 

  • VECTEURS INANIMÉS : l’urine, de 10 à 15 ml par jour. Les fèces, de 40 à 100 crottes par jour.
  • VECTEURS ANIMÉS : parasites du pelage.
  • VECTEURS DIRECTS : morsures, souillures et empoisonnement des aliments

 

DÉGÂTS MATÉRIELS : INCENDIES ET DÉGRADATIONS.

Dégâts faits par les rats
Exemple d'attaque sur les matériaux de construction pour envahir les lieux

Il ne dispose pas de canines, mais de 2 paires d’incisives. Elles croissent durant toute leur vie de 1,2 centimètres par mois, d’où la nécessité de les user.

La mâchoire d’un rat peut exercer une pression de 500 kg/cm² et développe une fréquence de 5 morsures par seconde, on comprend qu’un tel comportement puisse générer des nuisances très graves.

  • peut découper l’acier et creuser à travers des fondations en béton.
  • s’attaque aux éléments fonctionnels vitaux, réseaux électriques avec risques d’incendies.
  • affaiblit les structures des ouvrages touchés.
  • dégrade les constructions

 

AUTRES DÉGÂTS : SUR L’ENVIRONNEMENT.

  • 25 % des céréales mondiales sont consommés par les rongeurs ou rendues impropres à la consommation du fait de la présence de poils, défécations et urine.
  • agresse la flore aquatique des plans d’eau et détruit l’équilibre écologique.
  • dégrade l’environnement qu’il utilise pour ses constructions.

INFESTATIONS :

  • accidentelles : déplacé par un camion de transport d’ordures ménagères qu’il investit fréquemment.
  • déplacement d’une colonie : délogé pour des travaux ou autres.
  • surpopulation : en cas d’infestations graves, il n’est pas rare qu’une partie de la compagnie migre sur d’autres territoires et envahisse totalement notre habitat.

 

TRAJETS D’INFESTATIONS :

  • ouvertures diverses mais aussi celles traversées par des câbles, tuyaux….
  • rampes d’accès aux rez-de-chaussée, étages, combles, sous-sols….
  • utilisation des réseaux techniques, galeries, caniveaux.
  • Utilisation des réseaux d’égouts, des eaux pluviales. Peuvent remonter par les siphons pour pénétrer dans les locaux.

 

Le ratCYCLE : de 9 à 12 mois. De 6 à 10 portées par an suivant les espèces. Un couple de rats peut engendrer une colonie de 1.000 individus en une seule année.

 

NOURRITURE : omnivore. Il accepte aussi le bois, le papier, les tissus et toutes matières contenant des fibres de cellulose en cas de besoin.

 

 

 


 

 MOYENS DE LUTTE

 

TRAITEMENT CHOCS :

Danger
IMPORTANT ET INDISPENSABLE : PRENDRE CONNAISSANCE DE L’INFESTATION PAR UNE VISITE TRÈS POUSSÉE DES LIEUX.
  • périphérie intérieure et extérieure : abords, bardages, isolations thermiques et phoniques, doubles cloisons, planchers techniques et faux plafonds.
  • accès directs : portes, fenêtres, sas, rampes, passages de câbles, gaines, de circuits, ouvertures diverses volontaires ou accidentelles.
  • accès indirects : réseaux d'eaux usées, pluviales. Réseaux techniques, galeries et caniveaux.
  • espaces extérieurs et environnants : cours et plans d’eau, rives, fossés…. Voisinage à risques générateurs. Risques cachés. Gestion locales de l’environnement.
  • lieux de passages déclarés.
  • étudier les problèmes avec le propriétaire ou le responsable du site.
  • évaluer le nombre d’individus et détecter les sites de nidification.
  • sécurité des personnes, des animaux de compagnie et des biens.
  • respect de l’environnement.
  • respect de la législation.

CETTE VISITE PEUT PRENDRE PARFOIS PLUSIEURS HEURES, MAIS ELLE EST INDISPENSABLE POUR ÉTABLIR LES MOYENS DE LUTTE POUR OPTIMISER AU MAXIMUM LES INTERVENTIONS AFIN D’ÉRADIQUER L’INFESTATION.

 

PROPOSITION DE SERVICE EN TENANT COMPTE DU MODE DE VIE DES RONGEURS.

  • le rat développe un réflexe de néophobie qui provoque un refus de ce qui est nouveau. Ceci traduit sa méfiance naturelle.
  • phénomène de compétition alimentaire.
  • lieux d’abreuvement : le rat peut rester de nombreux jours sans manger mais que quelques heures sans boire.
  • le rat pratique un territoire de 30 mètres de rayon.

 

TRAITEMENTS PRÉVENTIFS AVEC PASSAGES PÉRIODIQUES :

  • Nécessité aussi d'une visite poussée des lieux.
  • Sur un site sain, déterminer et mettre en place les actions qui permettront de détruire un rongeur explorateur.
  • Étude des risques : détruire tous les rongeurs en cas de début d'infestation massive.
  • Fixer la fréquence des passages périodiques suivant l'environnement.

Voir aussi :

puce La souris
puce La dératisation
puce Nous contacter

| ACCUEIL | DÉSINSECTISATION | DÉRATISATION | DÉPIGEONNAGE | TRAITEMENT DES BOIS ET CHARPENTES | ANTI-MOUSSE | AUTRES PRESTATIONS |
BlatteCafardPuceGuêpeFrelonMoustiquePunaise de litFourmisPigeonRatSouris
MiteMite alimentaireMoucheTiquePetite vrilletteGrosse vrilletteCharançonCapricorne des maisons


2010 - A3D HYGIÈNE ENVIRONNEMENT NUISIBLE | NOUS CONTACTER | CRÉATION DU SITE / Hébergement CIME Rodez (12)