Téléphone 06 40 21 58 73
Interventions 7/7 jours
Blattes, cafards... Puce Guêpes, frelons Moustique Mouches Fourmi Pigeon Souris Rats
Retour accueil Désinsectisation Dératisation Dépigeonnage
Traitement des bois et charpentes Anti-mousse Autres prestations
Nous contacter

Le saviez-vous ?
Un couple de rats peut engendrer une colonie de 1.000 individus en une seule annee...
puce En savoir plus
Boutique en ligne
Vente de produits et matériels professionnels pour la lutte contre les nuisibles
puce Prochainement !
Commerces, entreprises...
Vos obligations légales

Vos obligations légales

puce Téléchargez le document
Particuliers
Notre plaquette d'informations

Notre plaquette d'informations

puce Téléchargez le document
 

Pour recevoir la lettre d'informations, saisissez votre adresse email :

 TRAITEMENT DES BOIS ET CHARPENTES

 

Le bois, matériau noble par excellence, constitue le plus souvent la colonne vertébrale, la pièce maîtresse de votre résidence et donne cette chaleur à notre environnement, et la beauté à votre demeure. Cette vie que ne lui égale aucun autre matériau ! Il faut donc le préserver de toutes les sortes de nuisances.

Ses pires ennemis sont les insectes xylophages, et quand ils sont visibles, c’est souvent trop tard. Sans un traitement sérieux et fiable effectué par un spécialiste, votre bien est en danger mais surtout - avec les contrôles obligatoires - devient invendable.

Certains nuisibles vivent jusqu’à 12 ans dans les structures, creusant des tunnels et dévorent leur propre volume de bois par jour.

 


 

 MOYENS DE LUTTE Lutte

 

TRAITEMENTS PRÉVENTIFS : LA SEULE SÉCURITÉ. GARANTIS 10 ANS CONTRE TOUTE INFESTATION

NOUVEAU PROCÉDÉ : insecticide gélifié applicable par badigeonnage ou par pulvérisation, ce procédé n’a que des avantages :

SÉCURITÉ ET ENVIRONNEMENT :

  • Possède le LABEL VERT EXCELLE (RE2006 -11-057).
  • Agréé CTB + (08.3680.08).
  • Le produit ne coule pas, blanc à l’application et devient incolore après séchage.
  • Ne laisse pas d’odeur.

EFFICACITÉ :

  • Imprégnation du produit jusqu’au cœur du bois.
  • Toute la surface intérieure est donc traitée.
  • Agit sur toutes espèces d’insectes xylophages et les termites.

ESTHÉTIQUE :

  • Le produit ne colore pas les poutres.
  • Pas de perçage, ne change pas l’esthétique des bois.
  • Après un délai de 3 semaines, les bois peuvent être peints ou vernis.

 

TRAITEMENTS CURATIFS : A EFFECTUER D’URGENCE APRÈS CONSTATATION DE L’INFESTATION

TRAITEMENTS CLASSIQUES - GARANTIS 10 ANS :

  • Brossage, buchage des parties attaquées.
  • Cette opération permet d'évaluer la résistance du bois.
  • Perçage tous les 0,50 mètre.
  • Pose d’injecteurs bois pour diffuser le produit au cœur du bois.
  • Injection du produit.
  • Pulvérisation sur l’intégralité des parties à traiter.

Cette technique s’applique généralement dans les combles où les poutres ne sont pas visibles. Même discrets, les injecteurs ne sont pas totalement invisibles, ce qui peut changer l’esthétique.

 

TRAITEMENTS GÉLIFIÉS - GARANTIS 10 ANS :

  • Identiques aux traitements préventifs, s’appliquent généralement dans les pièces de vie où les poutres sont visibles. Ne change absolument rien à leur esthétique.
  • Avantages non négligeables, moins onéreux qu’un traitement classique et avec une efficacité optimum.

 

Poutres traitées

« Bois traité 


 

 LES ENNEMIS DU BOIS Lutte

 


Charançon

La petite vrillette
(Anobium punctatum)

Ce coléoptère xylophage peut s’attaquer aux bois des résineux ou des feuillus. La larve circule à travers le bois en digérant la cellulose. Au bout de 3 ans, elle s’installe dans une loge située près de la surface du bois afin de procéder à la mue imaginale. L’été venu, l’insecte dévore le bois le séparant de la surface, formant ainsi des trous caractéristiques de 1 à 3 mm de diamètre. A la suite de l’accouplement, les femelles pondent jusqu’à 30 œufs dans des fentes et crevasses du bois ou dans les anciennes galeries. Les œufs éclosent et une nouvelle génération commence un cycle de vie qui varie de 1 à 4 ans suivant que le bois soit déjà attaqué par la pourriture ou non.


Charançon

La grosse vrillette
(Xestobium rufovillosum)

Cet insecte est similaire à la petite vrillette, mais en bien plus gros. Son trou d’envol fait environ 3 mm de diamètre et son trou de sciure est grossier en forme de petit pain. Les larves de cet insecte sont généralement retrouvées dans du chêne en décomposition et le cycle larvaire de l’œuf à l’imago peut être raccourcit à 4 ans. Dans un bois sain, la larve peut creuser des tunnels pendant près de 12 années avant de s’installer dans sa loge imaginale. Comme avec la plupart des insectes, c’est la larve se nourrissant du bois qui cause le plus de dégâts. En définitive, la larve nidifie et se transforme en insecte qui sort alors du bois et s’accouple afin de recommencer un cycle. La femelle pond jusqu’à 200 œufs. Connu pour ne s’attaquer qu’aux bois feuillus, on le rencontre parfois dans des bois résineux en décomposition


Charançon

Charançon
(Euophryum confinent)

Cet insecte xylophage a une apparence et une taille similaires à la petite vrillette. Il y a plus de 50.000 espèces de charançons et elles ont toutes un long museau. Il diffère aussi par le fait qu’il n’attaque que le bois infesté par des pourritures. Il s’agit d’un insecte à fort potentiel reproducteur, qui peut effectuer jusqu’à 2 cycles complets en un an. Sa présence peut donc engendrer d’importants écroulements structurels. Il préfère le bois de printemps situé dans l’aubier, où la larve et l’insecte creusent des galeries et des trous d’envol irréguliers dont le diamètre est d’environ 1,5 mm.


Capricorne

Le capricorne des maisons
(Hylotrupes bajulus)

Cet insecte xylophage attaque les bois secs et dépose ses œufs dans les fentes ou les interstices. Les œufs éclosent en trois semaines environ pour former des larves. Celles-ci creusent des tunnels dans le bois et sont capables d’absorber leur propre taille en un jour. A l’approche de leur maturité, elles mesurent 25 mm de long. Les ravages causés par cet insecte peuvent être désastreux. Après avoir réalisé des galeries pendant 4 à 7 ans, les adultes métamorphosés sortent du bois durant la saison de reproduction en laissant derrière eux un trou de 10 mm de long par 6 mm de large. Après l’accouplement, la femelle peut pondre jusqu’à 200 œufs.

 

 


Voir aussi :

puce Nous contacter

| ACCUEIL | DÉSINSECTISATION | DÉRATISATION | DÉPIGEONNAGE | TRAITEMENT DES BOIS ET CHARPENTES | ANTI-MOUSSE | AUTRES PRESTATIONS |
BlatteCafardPuceGuêpeFrelonMoustiquePunaise de litFourmisPigeonRatSouris
MiteMite alimentaireMoucheTiquePetite vrilletteGrosse vrilletteCharançonCapricorne des maisons


2010 - A3D HYGIÈNE ENVIRONNEMENT NUISIBLE | NOUS CONTACTER | CRÉATION DU SITE / Hébergement CIME Rodez (12)